Notre équipe

Laurence CONSTANTIN

Présidente de Global Earth Keeper.

Didier BONNET

Vice président de Global Earth Keeper, il est aussi président du CRAC* Europe.

*Comité Radicalement Anti-Corrida

Délégation corse

Dominique MILANINI

Membre de la délégation

porto-vecchiaise, il est également responsable et coordinateur de l'Opération Waza.

Coordinateur du pays Ajaccien.

Nadège CHAVANE

Membre de la délégation

porto-vecchiaise, elle s'occupe de l'administratif au sein de

Global Earth Keeper.

Aymeric GACON

Membre de la délégation

porto-vecchiaise, il s'occupe en partie de la communication.

Virginie VALLICCIONI

Coordinatrice de la délégation du grand Bastia. 

Pascal LEGRIS

Membre de la délégation

porto-vecchiaise, il s'interesse à la question de la gestion des déchets sur l'île.

Paul-Éric Simonetti

Thierry HOOLANS

Membre de la délégation

porto-vecchiaise et président de l'association ADN PassPartou.

Délégation bretonne

Laurent DUVAL

Responsable et coordinateur de la délégation bretonne, il développe Global Earth Keeper

au sein de la région Bretagne.

Délégation Sud

.

Virginie GROSHANS

Coordinatrice PACA EST

Je suis Virginie j'ai 36 ans et une petite fille de 20 mois qui me donne l'espoir d'un monde meilleur pour elle, notre terre nourricière et tous ses habitants. Depuis toute petite je défend corps et âme la justice pour les animaux et le vivant avec qui j'ai grandi au milieu des forêts Alsaciennes, aujourd'hui je suis engagée dans l'association Global Earth Keeper depuis 2017 car je retrouve au sein de cette ONG l'idéologie et l'humanité nécessaire pour changer les choses positivement pour demain...

.

Jess CAPUANO

Coordinatrice de la région Toulonnaise et responsable de la communication de l'Opération WAZA.

J'ai 38 ans et j'ai toujours été sensible à la condition animale et l'écologie. J'ai rejoint GEK pour la dévotion de toute l'équipe dans ces deux domaines et pour être acteur sur le terrain. Je suis particulièrement sensible à l'Opération Waza ( dont j'ai eu la chance de participer sur le terrain en 2018) car il s'agit d'un grand symbole des luttes que nous devons mener à travers le monde.