• Marina

Une avancée qui donne de l’espoir!


Petit à petit nous avançons vers une victoire concernant la venue des cirques avec animaux sauvages sur la Corse.

En effet, après avoir sans relâche, depuis deux ans, été comme hiver, pris en chasse et constitué des dossiers les trop nombreux cirques avec animaux venant exposer dans des conditions de vie et d’hygiène pitoyables et non acceptables, ceux qu’ils considèrent soit disant comme leurs amis….

Nous avons le plaisir de vous annoncer, que non seulement nous sommes arrivés à faire reculer considérablement le nombre de ces cirques sur la Corse, mais que les mairies commencent à prendre conscience et position face à cette archaïque tradition qui reflète la maltraitante humaine sur nos frères les animaux autant physique que morale, les considérant comme des jouets, ou des êtres inférieurs dont on pourrait disposer à souhait et priver de liberté à vie.

Nous voulons citer, féliciter et remercier Monsieur Le Maire de Solenzara, Jean Toma, pour être le premier en Corse à montrer l’exemple en ayant décidé verbalement, en présence d’un de nos représentant G.E.K, de ne plus accepter dans sa commune ce type de cirques !

C’est ainsi, que grâce à nos diverses actions sur le terrain (et ce malgré les agressions des circasiens à notre encontre, faisant l’objet notamment d’un dépôt de plainte concernant le cirque Zavatta) : tractage, manifestations, informations et pétitions auprès de la population locale et touristique, vidéo, photo, média, etc, mais également par la prise de rendez vous avec les mairies pour expliquer en quoi la venue de ces dits cirques est à proscrire sur notre île mais bien évidemment sur l’ensemble du territoire Français et dans le reste du monde;

A coup de slogans tels que «Vos rires sont leurs pleurs» «Ma vie ne vous appartient pas» «M’enfermer c’est me torturer» «Aidez moi! rendez moi ma vraie vie, ma liberté!» etc.. nos actions commencent à porter leurs fruits!

Ne relâchons rien néanmoins, car le combat continue!

Nous voulons la paix et la liberté pour les animaux, et tant que nous ne l’obtiendrons pas, nous seront là, toujours présents, et de plus en plus nombreux!

Commune par commune, région par région, pays par pays c’est ainsi que nous vaincrons.

NB : pour répondre à l'interrogation de certaines personnes, concernant notre pétition, nous précisons bien que nous agissons secteur par secteur, car nous souhaitons illustrer nos démarches par des actions sur le terrain, et qu’une équipe active pour cela se trouve en Corse. Mais nous incitons à ce que ces initiatives se propagent sur l’ensemble du territoire Français, donc n’hésitez pas à vous manifester si cela vous intéresse, nous vous fournirons les éléments nécessaires.

#Cirques

119 vues