Le projet insensé de mouillages à Foni/Favone

L’examen du plan de mouillages est effarant : toute la petite baie est occupée. La zone de baignade est située face aux parasols et chaises longues des AOT. La zone de baignade “libre” est réduite à la portion congrue et tous les  baigneurs barboteront dans les vapeurs d’essence, les huiles surnageantes etc …

 

Pour Global Earth Keeper, ainsi que d'autres associations local, il n’est pas tolérable que soient privilégiés les possesseurs d’unités de navigation aux dépens des familles plus modestes ayant l’habitude de se baigner et de nager dans ces eaux.

 

Les avis favorables de la DDTM et la DREAL sont en totale contradiction avec un rapport détaillé*du Global Earth Keeper et une étude** du Master2 GILE de l’université Pasquale Paoli qui conclut ainsi : « En l’état actuel du projet, l’installation de mouillages organisés dans la baie est une source de dégradation du milieu marin. »

Ces mouillages, officiellement réalisés pour protéger les fonds marins, sont surtout en réalité des montages financiers très rentables.

 

663  usagers socioéconomiques de l’anse de Favone ont également signé une pétition pour la protection environnementale de l’anse de Favone et de la Côte des Nacres.  

 

Ce dossier passe en Conseil des sites le 15 mars.

La Communauté de communes de la Côte des Nacres porte un projet estival de mise en place d’une zone de mouillages organisée pour 96 bateaux dans l’anse de Favone qui dépend des communes de Sari Sulinzara au nord et de Conca au sud!

 

Ansa di Foni : autant de bateaux prévus que de cercles !

*L’étude du GEK :

 

 

**L’étude de l’Université de Corse